Membres   +41 (0)27 458 43 93   info@lecopain.ch

Éducation

L’Association s’appuie sur la méthode française (ANECAH), mise au point et appliquée depuis plus de 30 ans aux Etats-Unis par la C.C.I. (Canine companions for independence).

Pré-éducation

La phase de pré-éducation débute à l’âge de deux mois avec le placement des chiots en famille d’accueil. Le rôle de ces familles, entièrement bénévoles, est primordial et conditionne l’aptitude des chiots à assimiler la phase d’éducation.

Formation

A l’âge de 15-18 mois environ, les chiens quittent leur famille d’accueil pour suivre une formation à plein temps au Centre Suisse d’éducation de chiens d’assistance situé à Granges (Valais). Ils y seront entraînés tous les jours par les éducatrices.

Attribution

Durant 6 mois, des éducateurs assureront la formation finale des chiens. A la fin de l’éducation, les décisions d’attribution sont prises : uniquement des chiens obéissants, calmes et attachants seront remis à une personne handicapée.

education_6

Chiens d'assistance

Le chien d’assistance, contrairement au chien pour aveugles, ne guide pas la personne, mais l’accompagne et effectue quelques tâches difficiles ou impossibles pour une personne en fauteuil. Ainsi, il peut rendre plus autonome son nouveau maître.

Chiens d'assistance pour personne épileptique

Depuis 2009, l’Association LE COPAIN forme désormais également des chiens d’assistance pour personnes épileptiques (épilepsie, catalepsie, narcolepsie).
Le premier chien d’assistance de ce type – Chester – a été remis à sa bénéficiaire en décembre 2009.

Chiens d'éveil

L’association le COPAIN remet également des chiens d’éveil.

Un chien d’éveil du COPAIN est donné après le stage de passation aux parents d’un enfant qui ne peut pas donner les ordres.
Le rôle du chien est de stimuler l’enfant dans des activités d’éveil éducatives ou lors de séances de physiothérapie.

Chiens d'assistance pour personnes diabétiques

Le chien d’assistance qui a bénéficié d’ une formation spéciale, arrive à détecter l’hypoglycémie et alarmer son bénéficiaire d’un évènement imminent, qui peut être associé avec un comportement erratique, faiblesse, coma diabétique et effondrement. La prévention de telles conséquences assure plus de sécurité dans la vie quotidienne du bénéficiaire, et lui permet plus d’autonomie.

Exenatide diabetes drug molecule. 3D rendering. Atoms are repres

Section

Section vide. Éditez une page pour ajouter du contenu ici